Skip to main content

As seen on Radio-Canada: Le suprarecyclage gagne en popularité, mais de quoi s’agit-il?

As seen on Radio-Canada: Le suprarecyclage gagne en popularité, mais de quoi s’agit-il?
Pour faire un lot de bière de 800 litres, environ 300 kilogrammes de grains doivent être utilisés pour la fermentation. Marc Wandler, le fondateur de Susgrainable, réintègre les résidus du brassage dans la chaîne alimentaire avec de la farine suprarecyclée.

Here's the original article

De plus en plus d'entreprises à Vancouver misent sur le suprarecyclage, un des principes de l'économie circulaire. À l'inverse des méthodes traditionnelles qui dégradent les matériaux pour les revendre à moindre valeur, cette forme de recyclage permet de maximiser l’utilisation de ces déchets et d’en réduire l’empreinte carbone.

Baguettes à usage unique ou résidus du brassage de l’orge : ces déchets voués aux sites d'enfouissement, qui n’ont aucune valeur aux yeux de certains, sont une richesse pour d'autres. Ça revient à prendre une ressource et à l'utiliser de la meilleure façon possible, explique Marc Wandler, le fondateur de Susgrainable.

 

Valoriser les déchets

 

Cette entreprise utilise la drêche, c'est-à-dire le résidu du brassage de l’orge, pour produire de la farine suprarecyclée. Celle-ci est alors vendue telle quelle ou utilisée pour préparer des aliments : biscuits, crêpes et pain aux bananes.

Tout le sucre va dans la bière. Pour ce qui est des fibres, des minéraux et des protéines, on les recapture tous pour les réintégrer dans notre diète, affirme le propriétaire de l’entreprise. Ce produit est donc bon pour notre santé à nous et pour la santé de la planète, ajoute-t-il.

 

Une main tient de la drêche au-dessus d'un seau qui en est rempli.

La drêche, un résidu du brassage de la bière, finit souvent dans les sites d’enfouissement municipaux ou dans les fermes.

PHOTO : RADIO-CANADA / MATISSE HARVEY

En effet, les résidus sont habituellement compostés ou transportés vers des fermes à l’extérieur de la ville pour nourrir les animaux. En utilisant la drêche à Vancouver, M. Wandler dit contribuer à la réduction des émissions de dioxyde de carbone.

 

Ce type de partenariat profite également aux brasseurs, qui doivent payer pour se départir de ces résidus. Il y a des bienfaits écologiques et des bénéfices économiques, constate Mauricio Lozano, propriétaire de Faculty Brewing, une des brasseries partenaires de Susgrainable. Si quelqu’un prend [ma drêche] et ne me fait pas payer, ça me va! s'enthousiasme-t-il.

 

Partenaires locaux

 

Les partenariats du suprarecyclage sont établis à l'échelle locale. L'entreprise écoresponsable Chop Value fabrique des produits haut de gamme, y compris des planches à découper et des objets de décoration, à partir de baguettes usées collectées auprès de restaurateurs de la région.

 

Un gros plan sur un sous-verre.

Soixante-quinze baguettes ont été réutilisées pour créer chaque sous-verre vendu par Chop Value, une entreprise qui mise sur l’économie circulaire.

PHOTO : RADIO-CANADA / MATISSE HARVEY

« L'idée consiste à pouvoir récupérer les baguettes localement, à fabriquer localement et à distribuer localement. »

— Une citation de  Josephine Kwan, directrice du développement et de la gestion des partenariats, Chop Value

L’entreprise dit recycler environ 345 000 baguettes de bambou par semaine et plus de 10 millions de baguettes par an dans le Grand Vancouver. Plus de 80 000 kilogrammes de carbone sont stockés dans les produits manufacturés par l’entreprise.

 

Réduire les émissions de carbone

 

Plutôt que de miser sur une grosse usine de fabrication, de petites usines de production sont implantées au cœur des villes pour minimiser les émissions de gaz à effet de serre.

L'engouement pour les produits supracyclés a permis l’ouverture de 11 micro-usines au Canada et à l'étranger.

 

Un ouvrier polit des boîtes faites de baguettes de bambou.

La micro-usine de Chop Value, à Vancouver, donne une seconde vie aux baguettes utilisées dans les restaurants locaux.

PHOTO : RADIO-CANADA / MATISSE HARVEY

Thanks for contacting us! We'll get back to you shortly. Thanks for subscribing Thanks! We will notify you when it becomes available! The max number of items have already been added There is only one item left to add to the cart There are only [num_items] items left to add to the cart